Chronique : Beaux livres & musique

Faites défiler

Beaux livres et musiques

  Il peut jaillir de la nature éphémère de la musique la force d’évocation d’un instant captif. Car au delà de l’intensité d’un concert, que peut-il exister de mieux que le grand format et le papier glacé  pour apprécier l’expressivité d’un artiste ? De l’intimité studieuse de son inspiration jusqu’à la ferveur d’une scène électrique, il existe des ouvrages qui opèrent une immersion au cœur de la création.

Soul, reggae, punk et hip hop, 4 à 4, voici le big 4 des plus ‘’beaux livres’’ de ces 4 genres essentiels des musiques actuelles.

Motown – Adam White . Textuel

 

  En signant ce livre exceptionnel sur un label d’exception, Adam White embrase les bibliothèques musicales comme Motown Records le fit dans les juke box en 1959. Un grand format était indispensable pour transmettre la richesse iconographique de l’histoire du plus grand label soul de tous les temps. Savamment documenté, Motown présente une profusion de clichés allant des photos de sessions studios, aux moments de vie en tournée, jusqu’aux habituels macarons des pochettes de disques et même les sept affiches de film produits par la Motown. Au-delà de l’image rutilante d’une soul sauvage on découvre l’arrière-cour d’une organisation parfaitement huilée, les ressorts d’une entreprise commerciale parmi les plus efficientes dans un domaine et une période ultra concurrentielle. Tout ou presque de l’âge d’or de la soul et de l’époque flamboyante des groupes d’harmonies vocales ressurgit dans ce magnifique ouvrage qui fait honneur au label de Detroit. Il n’en fallait pas moins pour illustrer Tamla Motown qui incarne un idéal de créativité, d’inventivité et de prospérité.

REGGAE EXPLOSION Histoire des musiques de Jamaïque

– Chris Salewicz & Adrian Boot. Seuil

  

  Voila plus d’un demi-siècle que le reggae s’illustre dans le monde entier, bien valorisé par son exaltant décor de fond. Lumineux et luxuriant, voici un ouvrage grand format qui détaille judicieusement ce mouvement et cette culture sans aucune monotonie ni stéréotypes. Bien au contraire ! Ici, des personnages hauts en couleur et un soleil constant inondent des clichés couvrant une période allant du mento au dancehall, sans négliger le ska, le reggae, et le dub. Cette chronologie entamée dans les 50’s vient s’achever au début des années 2000, juste avant l’époque dite du revival one drop. Si tant est que la légende du reggae avait besoin de l’être (légendée), cet ouvrage peut, à l’inverse du très didactique Bass Culture, fournir le complément documentaire idéal. Signalons pour conclure l’éminence de leurs auteurs, Chris Salewicz & Adrian Boot, dont les réputations journalistiques culminent dans les hautes sphères de la presse musicale internationale.

 

PUNK : Hors limites – Stephen Colegrave & Chris Sullivan. Seuil

  Pour Stephen Colegrave et Chris Sullivan, le punk n’est pas seulement hors limites, mais hors gabarit ! En 400 pages, leur ouvrage massif traduit de l’anglais transperce les 70’s de part et d’autre de l’Atlantique. De New York à Londres, les faits et gestes du punk sont ici décortiqués avec une abondance de détails et de citations ultra-éloquentes. Les auteurs documentent et décortiquent  méticuleusement son évolution et ses mutations, de son préambule américain des années 60 jusqu’à l’an de grâce 1979. De William Burroughs à Sid Vicious, le lecteur côtoie les protagonistes et  leur milieu, avant que les punks anglais ne subissent les affres des lendemains qui déchantent. Punk’s not Dead et No Future, l’esprit de ces années restera à jamais tenace ! Indispensable pour faire pogoter les souvenirs de certains, cet excellent flash back constitue le document idoine pour les curieux de ce que fut dans l’Histoire l’éruption de ce mouvement musical, hors limites.

Les 100 albums essentiels du rap – Olivier Cachin. Editions Scali

  Olivier Cachin a acquis sa notoriété grâce au succès de son ouvrage de référence L’offensive rap. Ce journaliste officiel et cet historien informel du hip hop a élaboré par la suite cette sélection de 100 albums incontournables de l’Histoire de ce mouvement. Avec ce très beau livre, il effectue des éclairages sur les  artistes essentiels et sur une myriade de tendances emblématiques. Il restitue pour ce faire grandeur nature l’artwork des 33 tours originaux grâce à un format qui reprend l’échelle de ces pochettes de disque. Olivier Cachin commente par ailleurs les lyrics des morceaux, décrit leur contexte de création et relate aussi de savoureuses anecdotes qui les concernent. De page en page, le lecteur traverse les différentes périodes, et passe en revue rap US et le rap français. En recommandant de multiples disques, ce livre majeur fait office d’anthologie du rap où puristes et néophytes puisent à satiété des éléments susceptibles d’assouvir leurs connaissances.

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *